Vélo pliant : Classement et comparatif de la sélection des meilleurs

Ceux qui veulent rester en forme et avoir un moyen de transport respectueux de la planète, ont besoin d’un vélo. Le manque d’espace ne sera pas une excuse si vous avez un vélo de type pliant, car sa taille peut être réduite pour le rangement. Il existe de nombreux modèles et marques disponibles. Cependant, deux sont fréquemment recommandés. Nilox X1 est un modèle avec un châssis repliable et un design moderne, qui fonctionne à l’aide d’un moteur électrique pour atteindre une vitesse assistée de 25 km/h. Ensuite, Moma Bikes First Class 2 GR est de type unisexe et disponible en plusieurs couleurs, étant une copie construite en aluminium, donc il est léger.

Comparatif Vélo pliant : Promos et offres uniques aujourd’hui

Comment choisir le meilleur vélo pliant ?

Avec un vélo, vous pouvez faire une promenade en montagne ou vous rendre d’un endroit à l’autre en ville, à un coût réduit et en évitant les embouteillages. De nos jours, il y a beaucoup de modèles disponibles sur le marché, mais tous ne sont pas de bonne qualité et il est nécessaire de considérer certains détails pour que l’achat soit efficace. Nous avons donc réalisé un guide pour acheter le meilleur vélo pliant du marché, où nous expliquons quelques propriétés à connaître.

Avis Vélo pliant : Le produit le plus vendu aujourd’hui

Moma bikes première classe 2

Moma Bikes II Grey Vélo de Ville Pliant First Class 20", Aluminium, Shimano 6V, Selle Comfort Mixte Adulte, Gris, Unique
  • Cadre en aluminium 7005
  • Dérailleur arrière Shimano tz-50 6 vitesses
  • Manettes de vitesse Shimano Revoshift rs35
  • Guidon pliable; pédales pliables; cadre pliable
  • Freins v-brake en aluminium

Avec un style moderne et urbain de propriétés ultra légères, ce modèle apparaît constamment dans les listes des meilleurs vélos pliants de 2020. Presque toute la structure de ce vélo pliant Moma, y compris le cadre, est en aluminium solide mais léger et avec plusieurs pièces Shimano, ce qui augmente son niveau de qualité, pesant un peu plus de 12 kilos. Elle est disponible en gris et a un style unisexe pour adultes et incorpore une selle ergonomique et rembourrée, avec une housse en cuir synthétique marron, qui améliore le temps pendant la randonnée sans faire mal. Le vélo est également équipé de roues de 20 pouces, de pédales pliantes, d’une cloche, de garde-boue et d’un support, pour rendre l’expérience cycliste plus efficace. Sa taille peut être réduite grâce au guidon rabattable et aux pièces en aluminium. Pour améliorer les performances dans les pentes, il dispose de six vitesses, ce qui lui permet d’être également le meilleur vélo pliant. Moma Bikes est un fabricant de vélos de sentiers qui est considéré par plusieurs comme la meilleure marque de vélos pliants. Lisez les spécifications de leur modèle.

Vélo pliant : Comparatif du top 3

Courbe dahon i3

Dahon Curve i3 Vélo Pliable Mixte Adulte, Obsidian Noir, Taille 20
  • Shimano 3 vitesse engins de moyen, frein Rétropédalage
  • Pneus surdimensionnés
  • Garde-boue, porte bagage, tige de selle pompe, béquille latérale, dynamo de Moyeu,phare,sonnette

Déterminer quel est le meilleur vélo pliant que vous pouvez obtenir sur le marché peut être une tâche complexe. Cependant, certains modèles ont des attributs qui méritent d’être analysés, comme c’est le cas de ce Dahon. Cette fois-ci, la firme présente un modèle relativement léger qui ne pèse que 12,5 kilos, donc facile à pédaler et pouvant atteindre la vitesse en peu de temps. Ce vélo pliant Dahon a un style moderne et urbain qui est disponible en noir, avec quelques détails en vert. De plus, il est de type compact et lorsque le pliage est activé, sa taille est réduite de moitié, ce qui le rend plus portable. D’autre part, il a été construit avec des matériaux de haute qualité, avec des pneus de grande taille, qui améliorent la stabilité et lui permettent de rouler sur n’importe quelle surface. Pour ceux qui n’ont pas pu décider quel vélo pliant acheter, ce serait une bonne idée d’en savoir plus sur ce modèle.

Echo 26af18bl

Ecosmo vélo VTT pliable Shimano 26AD18BL, roues en aluminium de 26 pouces
  • Cadre aluminium
  • Vitesses Shimano 21SP
  • Frein à disque à l'avant
  • Pédales pliables
  • Facile à conduire et pliable

Pour ceux qui sont intéressés à se procurer un modèle de vélo pliant de 26 pouces, il peut être pratique de jeter un coup d’œil aux propriétés de ce modèle commercialisé par Ecosmo. Avec un cadre en aluminium et un guidon en acier, cette alternative est de l’avis de beaucoup le meilleur vélo pliant, car il est de type VTT et possède une boîte de vitesses Shimano 21 vitesses. Si vous souhaitez acheter un vélo pliant, sachez que ce modèle intègre des freins à disque avant, ainsi qu’un mécanisme de suspension adapté et des vitesses Shimano. Il est fait d’un alliage de métaux légers qui lui donne un poids de près de 16 kilos et peut être plié pour réduire sa taille, ce qui le rend rapide et facile à monter dans les voitures ou le magasin. Il intègre un double système de verrouillage pour une plus grande sécurité. Le design moderne est disponible en noir et blanc, avec une selle réglable et confortable. Par conséquent, nous présentons les principales caractéristiques positives et négatives de l’Ecosmo 26AF18BL.

Technologie

Si vos plans incluent l’amélioration de votre condition physique et le fait de vous déplacer de manière plus respectueuse de la planète, alors vous devrez pédaler, mais si avant de prendre une décision vous voulez savoir combien coûte un vélo pliant, vous devrez analyser la modalité ou le type de technologie qu’il incorpore. En fonction de cela, le prix peut varier considérablement. Bien qu’il existe de nombreux modèles de vélos, deux groupes peuvent être identifiés : d’une part, il y a les vélos conventionnels dans lesquels vous pédalez pour vous rendre d’un endroit à un autre. En général, ces modèles ont tendance à être plus économiques, selon les différentes spécifications. Comme deuxième option, il y a les vélos électriques. Ces équipements sont fonctionnels pour aider à la vitesse de pédalage, qui selon les moteurs et les batteries peut atteindre différentes vitesses, la moyenne étant d’environ 25 kilomètres par heure. Ce type de vélo a tendance à être plus cher et nécessite plus d’entretien. Dans les deux cas, des alternatives de pliage sont disponibles.

Matériaux

Lorsque l’on compare des vélos pliants, il est nécessaire de contraster et de connaître les matériaux utilisés par le fabricant pour fabriquer le cadre et le reste des pièces, car cela donnera une idée de la qualité et du poids du vélo, ainsi que de la vitesse qu’il peut gagner dans certaines sections. Il est recommandé de choisir des options qui sont construites avec des alliages métalliques tels que l’aluminium, l’acier ou même la fibre de carbone, mais qui ont été traitées pour être légères. Un vélo léger est plus facile à transporter, alors qu’il gagnera en vitesse, avec moins de pédalage, car la force de pédalage générera plus de déplacement et la conduite sera moins fatigante. Dans ce sens, il est également prudent que la selle soit remplie de matériau rembourré. Dans le cas du guidon, il est prudent qu’il soit ergonomique et antidérapant.

Conception

Un vélo pliant doit être bon et économique, mais aussi avoir un design qui s’adapte aux besoins des itinéraires à suivre et même à la personnalité de chacun. Par exemple, il existe différents designs modernes et classiques. De plus, vous pouvez obtenir des vélos pliants avec un style sportif, étant ceux-ci plus rustiques et adaptés à la montagne. D’autre part, il y a des modèles qui ont des styles unisexes et d’autres qui incluent un design féminin. Par exemple, ceux qui rouleront en ville, devraient chercher des prototypes de style urbain et ceux qui rouleront sur les routes de montagne, devraient peut-être orienter leur recherche vers des modèles de type VTT. En ce qui concerne le design, il est également possible de choisir les couleurs selon le goût, sachant que les plus courantes sont le noir, le blanc, le gris et le bleu. Cependant, d’autres teintes telles que l’orange, le rouge, le vert, parmi beaucoup d’autres, sont également disponibles.

Pliage

Lors de la sélection d’un modèle de vélo pliant, l’une des caractéristiques les plus importantes est le pliage. Selon le modèle, le système de pliage varie. Certaines alternatives ont une capacité de pliage avec laquelle leurs dimensions sont réduites presque de moitié, ce qui augmente les possibilités de stockage et de transport. En plus de la taille du pli, il est important que le pli soit facile, rapide et doté d’un mécanisme de sécurité.

Vitesses

S’il s’agit d’un modèle de montagne, le vélo doit être équipé d’un boîtier de transmission avec lequel vous pouvez contrôler les vitesses en fonction des besoins de l’itinéraire. Certaines grandes marques de vélos sont équipées de boîtes de vitesses d’autres fabricants spécialisés, donc elles sont d’un niveau supérieur. Certains modèles ont des boîtes à six vitesses, d’autres à 12 vitesses, et d’autres encore à 21 vitesses ou plus. Selon le type d’itinéraire, on peut accéder à l’un de ces modèles, qui sont généralement plus coûteux que les modèles conventionnels.

Capacité

Les vélos pliants ont été conçus pour supporter une capacité spécifique, qui est celle des matériaux avec lesquels ils ont été construits. En général, la plupart des modèles ont une capacité comprise entre 90 et 120 kilos. Il est important que cette quantité ne soit pas dépassée car l’utilisateur pourrait se blesser.

Comment plier un vélo pliant ?

Le pliage d’un vélo est généralement simple, mais le système change selon la marque et le modèle. Cependant, ils ont généralement un mécanisme similaire. Les pédales doivent d’abord être pliées, puis le guidon et la selle doivent être abaissés à leur hauteur minimale et ensuite fermés. Ensuite, vers le milieu du cadre, il faut tirer une sorte de levier, et ensuite le vélo doit être plié en deux. A ce stade, les goupilles doivent être activées pour éviter que le vélo ne s’ouvre inopinément.

Comment faire une sacoche de vélo pliante ?

Les sacoches de vélo pliantes permettront de déplacer plus facilement l’équipement d’un côté à l’autre, en le protégeant des chocs et des rayures éventuels. Comme ce type de vélo est très populaire, ses accessoires le sont aussi et ces sacs peuvent être achetés dans n’importe quel magasin spécialisé en cyclisme. En général, les sacs sont adaptés au modèle et à la marque. Ils sont généralement fabriqués en matière textile résistante et imperméable. Ils incorporent un système de fermeture à glissière. Certains modèles peuvent comporter des poignées et des roulettes. Pour réaliser un de ces accessoires, il est nécessaire d’avoir des connaissances en couture et d’acheter le tissu. Ensuite, vous devez prendre les mesures du vélo plié et créer un dessin sur une feuille de papier, puis le mettre à l’échelle réelle, en faisant les motifs sur le tissu et en ajoutant les détails avec la machine à coudre.

Comment faire un vélo pliant fait maison ?

Les bicyclettes sont des équipements qui nécessitent une fabrication spéciale, avec des machines industrielles, donc une élaboration artisanale n’est pas recommandée car il peut y avoir un mauvais assemblage. Une soudure incorrecte peut entraîner un accident sur la route. Dans le cas des vélos pliants, en fabriquer un à la maison serait un projet de modification d’un vélo conventionnel, pour lequel des équipements et des matériaux spéciaux seront également nécessaires, si la fabrication est censée être appropriée. Il est nécessaire de diviser la structure en deux et de réduire sa taille.

Combien de poids un vélo pliant peut-il supporter ?

Chaque vélo, même conventionnel, a une capacité de poids spécifique qui varie selon la marque, la taille, le modèle et même les matériaux que le fabricant a utilisés pour le créer, de sorte qu’il est impossible d’en donner un nombre exact. Par exemple, les vélos d’enfants ont une capacité moyenne de 30 kilos, tandis qu’un vélo d’adulte avec des roues de 20 pouces peut convenir à des personnes dont le poids maximum est de 90 kilos. En général, les vélos pliants pour adultes ont une capacité allant de 90 à environ 110 kilos.

Qui a inventé le vélo pliant ?

Le premier vélo portable date de 1878 et a été breveté en Angleterre par William Henry James Grout. Pendant un certain temps, ils ont intéressé l’industrie militaire. En 1900, une bicyclette pliante a été créée pour l’armée anglaise. Ce prototype avait un poids léger de 6,8 kilos et incorporait des roues de 24 pouces et comprenait un porte-fusil. Après ces modèles, d’autres, dotés de meilleures caractéristiques, ont été incorporés au marché commercial.

Comment utiliser un vélo pliant

Les vélos pliants sont de plus en plus populaires, car ils constituent un moyen de transport fonctionnel et pratique pour se déplacer dans la ville ou sur différents parcours selon leur type. Pour en tirer le meilleur parti, il est nécessaire de savoir comment utiliser un vélo pliant. Pour cette raison, nous donnons ci-dessous quelques indications et clés qui peuvent être prises en considération afin de tirer le meilleur parti de chaque coup de pédale.

Assembler le vélo pliant

Certains vélos pliants viennent de l’usine à moitié assemblés, mais avec toutes les pièces incluses, il est donc nécessaire d’assembler ces pièces pour pouvoir les utiliser. La grande majorité des modèles sont assemblés à 80%, étant nécessaire que seulement joindre et appliquer une certaine force sur les éléments. Par exemple, il existe de nombreux modèles où il suffit d’ajouter le guidon et la selle. Il est donc conseillé de vérifier le manuel d’instructions et de séparer toutes les pièces afin de les identifier. Placer la bicyclette sur une surface plane, ajouter les pièces dans les trous appropriés, puis ajuster de manière à ce qu’elles ne se détachent pas avec le mouvement.

Montez sur le vélo pliant

Avant de partir en randonnée, il est nécessaire de vérifier l’état du vélo pliant et de s’assurer qu’il a été correctement monté. Il est donc approprié qu’après l’avoir monté, vous puissiez monter sur le vélo et vérifier l’état des freins, du guidon et de la selle. Saisissez le vélo avec les deux mains, une de chaque côté du guidon, et poussez avec un de vos pieds. Laissez un pied sur le sol comme s’il s’agissait d’un levier pour maintenir la stabilité. Ensuite, déplacez le guidon d’un côté à l’autre et serrez les deux freins, l’un d’abord, puis l’autre. Ensuite, essayez de pédaler et vérifiez que tout fonctionne correctement.

Régler la hauteur de la selle et du guidon

En fonction de la taille de la personne, la hauteur de la selle et du guidon doit être réglée de manière à ce qu’ils soient conformes et qu’ils ne dérangent ni ne blessent pendant l’utilisation. Il est donc nécessaire de prendre la selle et d’activer le mécanisme de réglage pour libérer la selle afin qu’elle puisse être déplacée vers le haut ou vers le bas, selon le cas, en appliquant une petite force. Lorsque la hauteur idéale est atteinte, elle doit être ajustée. Il en va de même pour le guidon. Enfin, vous devez monter sur votre vélo et vérifier que la hauteur est correcte.

Plier et déplier le vélo

Après avoir suivi toutes les étapes précédentes, il est temps de plier le vélo pour vérifier le fonctionnement de ce mécanisme. En général, vous devez d’abord rabattre les pédales, ranger complètement la selle et le guidon, puis vous rendre au centre du cadre du vélo ou à l’endroit où se trouve le système de pliage et l’activer. Appliquez un peu de force et la moto s’enclenchera en joignant toutes ses parties, avant et arrière, pour réduire sa taille de presque la moitié. N’oubliez pas de placer les quilles de façon à ce qu’elles restent dans cette position. Ensuite, dépliez-le et il est prêt à être utilisé.